user_mobilelogo

Pour tout séjour ou week-end adapté contacter tes-vacances.org. • L’équipe de tes-vacances est joignable par téléphone du lundi au vendredi de  07 52 02 75 30.

L’équipe du Relais est joignable par téléphone du lundi au vendredi de  9h à 17h au 01 42 23 52 21 ou par mail à l’adresse suivante .  Nous disposons de l’agrément qualité N/030811/A/075/Q/136 *

-

L’équipe du Relais est joignable par téléphone du lundi au vendredi de  9h à 17h au 01 42 23 52 21 ou par mail à l’adresse suivante .  Nous disposons de l’agrément qualité N/030811/A/075/Q/136 *

Faire un don

 EUR

HORS NORMES

On aime ce film parce que... le duo de réalisateurs des formidables Intouchables (2011) et Samba (2014) retrouve avec Hors normes ce curieux équilibre de comédie sociale émotionnelle où les diversités et les cultures made in France se télescopent.p

Cette fois, malgré la comédie, le ton s’avère plus grave, le message social humaniste plus lourd, plus flagrant, plus forcé et didactique même puisque le générique de fin réexplique en toutes lettres ce que le spectateur comprend en voyant le film. Drôle, dramatique, le récit suffit à faire passer le message et à éveiller les consciences, si besoin était, sur un des drames cachés des familles. Serviable, généreux, mais aussi immature et brouillon, Vincent Cassel gère tant bien que mal un appartement accueillant des enfants autistes. Une enquête administrative nous apprend que son association fonctionne sans autorisation ni homologation et pourrait être fermée. Problème, ces enfants autistes sont des cas extrêmes, parfois violents, rejetés par les hôpitaux. En parallèle, Reda Kateb emploie des jeunes des banlieues périphériques pour, justement, tenir compagnie à ces jeunes autistes abandonnés parfois par des familles dépassées.

On l’aura compris, dans le rire et les larmes, le clash des milieux et des souffrances a bien lieu. Le film se conclut dans l'espoir, mais la tristesse de cette tragédie du réel reste en soi.

Par François Bliss de la Boissière

D’Éric Toledano et Olivier Nakache, avec Vincent Cassel, Reda Kateb, Hélène Vincent... Au cinéma le 23 octobre.

  Source : Mensuel Tout compredre - N°110  du 1 novembre 2019

Faire un don

 EUR